Je reviens tout juste de la 4ème édition du WordCamp Paris, une édition particulière pour moi, puisque mon poste chez Colorz m’a apporté de bonnes connaissances concernant le code de WordPress, les plugins, thèmes, etc.

9h30-10h30 – Conférence du Staff WordPress FR

Ce barcamp a débuté par une présentation de la beta de WordPress 3.2, avec une mise en avant des évolutions les plus marquantes:

  • Un code plus propre ( min Php 5.2 )
  • Une interface d’admin relookée
  • Un éditeur de posts avec un mode minimaliste.
  • Un nouveau thème annuel : TwentyEleven

11h-12h – Atelier – Optimisation et perfomances de WordPress

Un atelier tellement riche qu’il a mérité son propre article : [WordCampParis 4] – Optimisation et performances de WordPress

12h-13h30 – Pause Repas

Je vous épargne le désormais traditionnel passage au fast-food, frites, tout ça tout ça. Mais c’était très bien.

13h30-14h30 – Atelier – Développement de plugins

Un atelier tellement riche qu’il a mérité son propre article : [WordCampParis 4] Conseils pour le développement de plugins WordPress

14h30-15h30 – Atelier – SEO & WordPress

Entre quelques bases du SEO réexpliquées par Cyril, Arthur/Touchcream nous a exposé l’intérêt d’avoir des pages de catégories riches, avec une description remplie et exploitée dans le thème. Nous avons également évoqué le bien-fondé des Related Posts pour le maillage interne, et le trafic potentiel généré par l’utilisation des balises Open Graph.

15h30-16h30 – Atelier – Child themes

Cet atelier a fait rapidement un tour des avantages d’un thème enfant : Déployer un site enfant avec un thème très légèrement différent de son parent, rajouter les quelques lignes de codes à modifier, et garder le code original, simplifiant ainsi la maintenance. Un add_action() dans le thème parent pourra ainsi être annulé dans le thème enfant par un remove_action() dans le thème enfant. L’atelier a vite dérivé vers les avantages des thèmes de base et frameworks WordPress. Quelques noms cités dont The Buffet Framework, Basics WordPress, Genesis ou encore SandBox et Roots.

J’ai craqué durant la journée pour le livre « Professional WordPress Plugin Development » par Brad Williams, Richard Ozh et Justin Tadlock qui semble être une référence du développement de plugins.

Le WordCamp n’a pas failli à sa réputation : des échanges avec des passionnés, doués et ouverts à la discussion, et une sortie la tête bien plus pleine d’idées et de pistes de travail qu’à l’arrivée. Un énième remerciement au staff de WordPress France qui organisait, et à des sponsors tout sauf envahissants.

Tags : , ,