Bye Firefox. Hello Chrome.

Ça fait quelques semaines que ça me démangeait, mais c’est désormais officiel :
J’arrête l’utilisation de Firefox 4 pour mon métier de développeur Front-end, ainsi que pour mon surf personnel.
Il sera remplacé par Google Chrome, son équivalent, Chromium, ou carrément Safari.

Pourquoi ?

La lourdeur générale

Mozilla a fait énormément d’efforts depuis Firefox 3.5. Malheureusement, Firefox prend toujours ces quelques secondes de plus à se lancer, à hésiter à chaque chargement de page, à chaque clic sur un bouton. Plus une question de perception que de reelle inefficacité ? Probablement, mais la réactivité est importante. Sur un netbook EEEPC900 qui me sert parfois, impossible de lancer Firefox, qui fait ramer ma machine plus que de nature. Chrome n’a pas de problème quant à lui.

La mise à jour de Firefox se fait au démarrage. Genre vous lancez le navigateur pour montrer un site, accéder à un mail, et bam, téléchargement, réinstallation, reboot. Je n’ai pas encore vu passer de demande de mise à jour de Google Chrome, d’ailleurs. Mais à chaque fois que je vérifie, il est à jour. Comme quoi.

En parlant de mises à jour, pour installer ou mettre à jour une extension, il faut également redémarrer son navigateur. Et on a toujours cette fenêtre de mise à jour d’extensions qui bloque la navigateur. Pas de souci sur Chrome, forcément.

[ouverture pour les trolls]D’ailleurs, Firefox sous Mac plante énormément. Je pense tenir au boulot un tableau comparatif des plantages de Firefox avec mes collègues sous Windows[/ouverture pour les trolls]

Vous appréciez le « private-mode » sur un navigateur ? Pratique pour tester un site communautaire sur un autre compte, vérifier si une page s’affiche de la bonne manière en connecté/déconnecté. C’est moins facile sous Firefox, qui masque la fenêtre originale. Chrome décide d’ouvrir une nouvelle fenêtre en navigation privée, vous apprécierez.

Sinon, c’est totalement subjectif, mais je préfère largement le gestionnaire de téléchargements de Chrome à celui de Firefox.

La difficulté constante pour intégrer

« Cette propriété CSS3 a l’air fantastique ».
Mais c’est difficilement utilisable en production, vu que Firefox ne l’a pas encore intégrée. Mozilla a annoncé un nouveau rythme de sorties de releases, ce qui peut amener une réelle souplesse et innovation au moteur Gecko. Mais si la façon de mettre à jour le navigateur ne change pas, on va se retrouver avec un patchwork de versions de Firefox, ce qui va niveler par le bas les possibilités envisageables en intégration HTML/CSS. Chrome encourageant une mise à jour automatique, on peut considérer qu’un utilisateur a toujours une version plutôt récente. Les statistiques m’encouragent à le penser.

Malgré l’ancienneté du navigateur Firefox, il n’y a toujours aucun inspecteur de code/débogueur JS/Inspecteur de requètes intégré et bien foutu. Vous me direz, Firebug existe pour ça. Mais voilà, Mozilla l’a mis tout en haut de son tableau de la honte des extensions lentes. Beau désaveu, alors qu’Internet Explorer 9 possède un outil intégré qui me fait gagner beaucoup de temps lors de mes débugs sous IE. Je vous ai parlé de l’inspecteur de Webkit, installé par défaut, qui fonctionne à merveille et ne fait pas ramer le navigateur ? Utilisable directement sur Safari, Chrome, même chez un client ou sur l’ordi d’un collègue non développeur.

En parlant d’IE, ça ne vous énerve pas cette constante gueguerre de Mozilla contre le navigateur de Microsoft ?

En conclusion

Firefox 4 rejoint pour moi le rang des navigateurs « à tester lors de l’intégration« , au même titre qu’un Opéra ou que Chrome quand je ne l’utilisais pas en principal. Je ne passerais évidemment pas à Internet Explorer 9, qui a la bonté de ne fonctionner que sur une machine Windows à jour.

J’admire la team Mozilla pour leur engagement et leur travail sur ce logiciel presque libre ( Le nom ne l’est pas ) , mais malheureusement, ce navigateur ne correspond plus à mes attentes en tant qu’intégrateur, ni en tant qu’utilisateur du web. Je garderais néanmoins une version à jour pour mes tests et suivrais les évolutions. Mais j’encouragerais vivement l’utilisation d’un navigateur comme Chrome à mes proches.

Partager cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

  • Je suis plutôt d’accord avec toi sauf au niveau de CSS3.
    Même si c’est un plutôt handicapant et frustrant, on peut pas reprocher à un navigateur — même Firefox — de ne pas implémenter une propriété CSS3, tout simple parce que les spécifications sont loin d’être terminées et sujettes à changements.
    Quant à l’utilisation de propriétés CSS3 en production, faut bien se dire qu’à l’heure, comme je l’ai déjà dit, aucun navigateur *moderne* ne supporte correctement CSS3. C’est sans parler des navigateurs plus anciens, genre IE 6, 7, 8, qui n’implémentent presque aucune de ces propriétés. En gros, utiliser CSS3 maintenant en production implique d’avoir recours à des fallbacks selon les capacités de l’UA.

  • Etant un partisan du progressive enhancement et de la graceful degradation, ça ne me gène pas tant que ça d’utiliser des propriétés qui ne seront pas appliquées sur de vieux navigateurs. Mais perdre trop de temps pour une trop petite part de marché, même si c’est une part à jour, c’est contre-productif 😉

  • Bonjour,

    @sexyprout : Quant à l’utilisation du CSS3 je pleinement pour, on peut produire un travail propre et clair qui s’affichera sur IE, et qui offrira une meilleure expérience à ceux qui auront un vrai navigateur. C’est ce que je fais depuis plusieurs mois déjà. On ne peut pas se permettre de laisser derrière nous les gens qui sont sous IE6 et 7 car la plupart du temps soit ils n’ont pas le choix (entreprise qui fonctionnent avec de vieilles applications web) ou alors des gens qui n’ont pas conscience que leur navigateur est obsolète et qui ne savent pas en installer un autre. Heureusement le parc informatique se renouvelle et IE6 et 7 disparaissent peu à peu.

    @DarkIg : Pour en revenir au sujet, je suis parfaitement d’accord avec toi ! Firefox me rebute depuis quelques temps déjà. Il est insupportable… Autre point qui m’a particulièrement énervé avec Firefox c’est la complexité de la création d’extension face à la création d’extension sous Chrome.

    Chrome est plus léger et le restera surement, d’ailleurs Google a annoncé qu’il comptait réduire le poids de Chrome afin de l’embarquer plus facilement dans les setup de d’autres applications (comme c’est le cas dans le setup d’Avast).

    Bonne journée.

  • @ReBleach Mozilla a mis en avant JetPack, donc j’attends de voir sur ce point 🙂

  • @darkIg : Effectivement ils ont sorti JetPack, le problème c’est qu’il évolue plus vite que les gens ont le temps de l’apprivoiser. Si tu regardes les tutos sur le net (en video la plupart du temps) ils sont dépassé, car cela ne fonctionne plus pareil. J’ai utilisé JetPack a ses début et c’etait vraiment enorme, mais maintenant ils ont changé le fonctionnement, c’est quand même mieux que le XUL, mais il faut espérer qu’ils arrêtent de changer le fonctionnement tous les 4 matins.

  • J’ai adopté la même approche que toi.
    A savoir, utiliser Chrome comme navigateur par défaut (navigation et dev).

    Pour le dev, l’inspecteur intégré est vraiment sympa (plus rapide et plus fluide que Firebug ^^).

    En revanche, je n’emploie pas les propriétés CSS3 pour les navigateurs desktop, mais uniquement pour les mobiles.

  • Moi je ne quitterai pas Firefox, car certains comportements de Chrome m’énervent, notamment cette manie d’aller toujours chercher des trucs sur Google alors que je lui ai rien demandé.

  • J’ai vraiment essayer d’adopter Firefox 4, mais il faut avouer que c’est une plaie au boulot. En une matinée de vérif d’intégration il a crashé une quinzaine de fois, avec seulement 15 à 20 onglets d’ouverts, quand Chrome n’a aucune problème.

    C’est la même chose au niveau de la consommation de RAM, Firefox prend le double de Chrome *FEAR*. Bref, j’ai apprivoiser depuis quelque temps l’outil de debug encore trop méconnu de Chrome, et au final on s’y fait vite, c’est même beaucoup plus agréable et complet que Firebug.

    Je ne peux que rejoindre tout ce qui est écrit au dessus, et tes remarques sur le CSS 3 et les MAJs sont plutôt pertinentes 😉

  • J’avais fait le même mouvement l’an dernier (un peu par obligation car mon PC au boulot était une vrai bouse). J’ai voulu redonner sa chance à FireFox à la sortie de la version 4, mais je ne suis pas réellement convaincu :/
    Dommage pour l’équipe qui a quand même été un vrai game-changer.

  • bon et bien Chrome fait l’unanimité ici. Et je vous rejoins.
    Pour de l’intégration en « amateur », Chrome est vraiment génial : rapidité, aucun ou très peu de crashes, interface minimaliste clean. Le petit renard commence à se faire vieux.

  • la version chromium n’oblige a rien. d’ailleurs, a mon souvenir, le premier lancement propose un choix avec bing et yahoo 🙂

  • J’ai l’impression que la 4.0 et 10x pire que la 3.6. Depuis que je l’ai installé, j’ai l’impression que mon gros PC (quadcore, 4Go de RAM, grosse carte graphique) n’en peut plus ! Je n’osais pas penser à changer mais ça y est, ce soir, je saute le pas…
    Et moi qui avait installé Firefox 4.0 sur mon Android… (qui d’ailleur a rebooté au premier lancement…).

  • Jamais je ne passerai sur Chrome pour plusieurs raisons :

    1. Changez le nom de l’application Chrome sous OSX et jamais elle ne se mettra à jour. Et pourtant Chrome vous soutiendra que votre version installée est la dernière en date. Je ne sais pas comment les développeurs de l’outil en sont arrivés là.

    2. Une feuille de style déclarant la police Myriad Pro (pourtant présent sur mon poste) va tout simplement masquer les textes appliquant cette propriété font-family. Et encore, il doit y avoir un jeu de combinaison de polices ayant le même effet. Régulièrement, il me faut ouvrir les pages dans un autre navigateur pour en afficher les textes.

    3. Il y a vraiment trop de différences dans le support de CSS et JS entre les version Stable (naturellement installée par l’utilisateur lambda) et Dev. De même entre les versions d’une branche.

    4. Niveau consommation mémoire c’est pire que Firefox mais c’est floué par la multitude de processus lancés. Chez moi, un onglet consomme entre 50 et 85 Mo, alors lorsque j’en ai une cinquantaine d’ouverts, cela commence à faire…

    5. L’intégration de l’outil est horrible sous certains OS. Sous OSX par exemple, il arrive à bloquer des touches comme Commande+Tab ou encore à faire laguer spaces (il ne devrait pourtant rien à voir dedans, mais une fois chrome fermé ça refonctionne). Sous Linux, il est la cause de divers crash. Bref, peut mieux faire.

    Pour vos ralentissement de firefox, une bonne gestion des extensions est déjà une base, comme désactiver Firebug dès que l’on ne l’utilise plus sur une page et non se contenter de fermer le pannel.

    Firefox 4 a été une agréable surprise, il lague moins et sa gestion des groupes d’onglet est un pur gain de productivité. Après, comme toi Darklg, il m’insupporte sur certains points, mais ils sont dérisoires par rapport aux bugs rencontrés sous Chrome.

  • @pioupioum

    1/ ça ne m’a jamais gêné, mais du coup, pratique pour garder des anciennes version ? 😀
    2/ Pas eu de souci, mais ça vaut le coup de surveiller, oué.
    3/ Les différences entre la version dev et la stable sont assez chiantes, en effet. Encore un nivellement par le bas.
    4/ Ouais, pas mal d’occupation en mémoire aussi. Mais pourtant, ça ne plante pas ( pour le moment ? )
    5/ Marche farpaitement chez moi. Sur Chromium & Chrome

    J’ai tenté de désactiver tous les modules, et j’ai eu un vieux plantage au moment précis où je tapais une URL dans la barre d’adresse. Weird.

    J’attends encore le navigateur qui s’integrera parfaitement à Spaces d’OSX sans rajouter une surcouche gérée dans un onglet.

  • 1/ pour l’update au démarrage c’est désormais dans les options
    2/ pour le redémarrage suite à l’install d’un plug in, c’est dans les camps des plug-in, en effet les plugin pour FF4 _peuvent_ être conçu pour ne pas devoir redémarrer FF
    3/ Firefox pour mobile n’est pas encore « conseillé » ou disons que le navigateur natif est plus efficace, donc c’est top de switcher maintenant. Il faut surtout l’installer pour pouvoir dire aux équipes ce qui plat et ce qui ne plait pas.
    4/ pour la gueguerre, c’est fatiguant quant ce n’est pas argumenté. Sinon c’est humain « beatles VS rolling Stone » « Atari VS Amiga » « Mac Vs PC » … ca a toujours existé. Et Mozilla étant l’œuvre d’une communauté contrairement aux autres produits. Il y très certainement de l’affectif qui entre en jeu, affectif qui rends subjectif.
    Moi je contribue (à trèèès petit dose) au projet mozilla, pourtant j’utilise aussi chromium (à 40% de mon utilisation web) sans honte, juste avec plus de méfiance.
    Le projet est libre, même si ma marque ne l’est pas (Comme bien d’autres, c’est l’utilité d’une marque) ca reste l’important même plus parce que je me soucie moins du nom du soft que de petits détails comme la liberté de synchroniser mes favoris sans m’inquieter de ce que les gestionnaire du serveur de synchro en feront. (cryptés avant l’envoi chez mozilla, envoyé en clair par les autres -> profilng).
    Et je ne m’inquiète pas non plus des potentiels changement de stratégie.. Quand je vois les remouds provoqué par oracle pour java, mysql , OpenOffice, … même si l’open-source arrive à sauver le navire, la tempête secoue quand même.

  • C’est marrant je viens de me convertir aussi il y a deux semaines. Grosso modo pour les mêmes raisons que toi à la base : la lourdeur au lancement et en fin de journée la quantité de RAM occupée par firefox est énorme…obligé de le redémarrer (et vu que ça prend un ptit moment … =D)

    Mon collègue à ma gauche me vantait les mérites de Chrome mais j’étais un peu réticent à cause de l’ergonomie de la « firebug » de Chrome mais ce n’est pas una raison valable et je m’y suis rapidement fait.

    J’ai du retrouver une extension pour twitter Chromed Bird (dont il faut installer des clones si vous avez plusieurs comptes).

    En résumé je suis un peu triste de quitter firefox et ses outils de dev mais c’est sans rancune, et je le surveille si jamais une meilleure version sort. Je suis très satisfait de chrome pour le moment même si j’ai l’impression qu’il supporte moins bien d’avoir beaucoup d’onglets ouvert par rapport à FF.

  • Pas de soucis de plantages avec Firefox (4) sous OS X. Pas de souci d’intégration à l’OS. Les seuls plantages que j’ai, c’est ceux du plugin Flash qui ne plantent heureusement plus le navigateur. Pas de souci de lenteur non plus, le lancement est rapide et le logiciel réactif, mais j’ai limité le nombre d’extensions à 5-6, j’utilise Vacuum Places pour optimiser la base de données des bookmarks et historique, et je fais attention à Firebug. Aussi, tous les ans à peu près je recrée mon profil Firefox à partir de rien, en important mes bookmarks et mots de passe via Firefox Sync (avant ça via Weave, ou un export des marque-pages). Pour la consommation mémoire, c’est pas idéal mais à ma connaissance les autres navigateurs ne font pas mieux, voire pire.

    Chrome a pour avantages une très bonne réactivité, un outil de debug en standard (moins utilisable pour HTML-CSS que Firebug, quand même, mais plus complet en nombre d’outils). Il a une base de code plus jeune et c’est plutôt un atout pour être réactif sur la stabilité et l’ajout de fonctionnalités. Par contre ça veut aussi dire qu’il y a plein de petits détails qui sont pas gérés, voire des choses essentielles pas implémentées (API d’accessibilité desktop, support des formats de syndication…).

  • Bonjour,
    pour ma part, je trouve FF4 tout de même bien meilleur que la 3.6, même si je suis d’accord pour dire qu’il y a encore beaucoup de boulot.
    J’utilise Chrome pour naviguer depuis quelques mois, mais pour le dev je suis resté sur FF, car contrairement à beaucoup ici à priori, je préfère de loin Firebug à l’outil fournit par Chrome, me paraissant bien plus lourd et moins efficace. Je ne parle même pas de l’outil IE7-8, pour la V9 je n’ai même pas pu le tester… L’avantage sur Chrome étant qu’il est installé par défaut, pour faire du debug chez un user lambda, c’est génial.
    En revanche, j’ai eu un gros problème avec FF sous windows, plus aucun module ne fonctionnant, même après réinstallation complète du navigateur. J’ai découvert que cela était du à un plugin installé à mon insu, et réinstallé par défaut à chaque installation from scratch de FF : Microsoft .NET Framework. Vous ne choisissez pas sa présence, et lors d’une MaJ windows; tout était foutu sur le navigateur. Amusez-vous à trouver d’où vient le problème… En le désactivant, tout rentrait dans l’ordre. Comme quoi, ce n’est pas forcément toujours de la faute au logiciel en lui même…

  • Bonjour,

    Attention à ne pas confondre intégration et développement !
    « Explorer 9 possède un outil intégré qui me fait gagner beaucoup de temps lors de mes débugs sous IE »
    Webkit et correcte pour de l’intégration, l’utilisation limitée.
    FireBug et recommandé pour le développement

    Cordialement

  • @m$x Dans mon cas, je parle de développement front-end.
    Les « débugs sous IE » sont un mix de débug de JS et de déplombage de CSS/HTML.
    Et comme on peut le voir dans cette vidéo, entre autres, les outils de Chrome sont plus que corrects pour du développement front-end : http://www.youtube.com/watch?v=nOEw9iiopwI
    Edit: Et vu son impact sur la vitesse de Firefox, je préfère éviter Firebug :’)

  • Bonjour.
    Moi aussi j’ai songé, il y a peu, à utiliser Chrome plutôt que FF4 pour la navigation comme pour le dev. Cependant, vu le faible choix de plugins existants pour Chrome, j’ai vite renoncé.
    Et puis tu parles du retard de Firefox sur le CSS3. Je pourrais presque en dire autant pour Webkit, qui ne supporte pas encore les transitions sur les pseudo-éléments :before et :after par exemple, ou qui débloque si on a le malheur de lui mettre une pseudo-classe dans une chaine de sélecteurs « + » ou « ~ » (uniquement Chrome je crois).
    Bref, Chrome n’est pas le messie que j’attendais ^^
    Et puis FF5 arrive avec le support des animations (et des transform 3D je crois?).
    A part ça, je suis d’accord que FF4 est bien plantogène sur Mac, beaucoup plus que FF3.6. Cependant, je pense que les lenteurs et les plantages sont plus dus aux plugins qu’au navigateur lui-même (à part pour flash bien sûr 😀 ).
    Enfin, je suppose que je me reposerais la question quand je serais déçu par la version 5 😀
    Bon article en tout cas, merci.

    A+

  • Même constat, même choix faits il y’a maintenant plus d’un an, et que je ne regrette en rien.
    Et pourtant je l’aimais ce Firefox !

    Question consommation de mémoire, la multitude de process Chrome floute effectivement l’info, et bizarrement, dans le gestionnaire de tâches Chrome, il n’y a pas de total…
    Si quelqu’un a un article traitant de ce sujet (conso mémoire chrome / firefox), il serait intéressant de le partager !

    La seule chose qui me manquait vraiment sous chrome (en tant qu’intégrateur), c’était un moyen de désactiver javascript à la volée.
    Comme aucune extension ne gérait cette possibilité, je l’ai développée moi même, et si ça intéresse quelqu’un, elle est accessibile ici : https://github.com/maximelebreton/quick-javascript-switcher